Marion, 13 ans pour toujours

Les Books Addict

Auteur : Nora Fraisse

Genre : Témoignage

Édition : Le livre de poche (2015)

Nombre de pages : 182

Prix : 6.30€                           

Ma note : -





Résumé : 

« Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre.
Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces.
J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous.
J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort. Pour que les parents évitent à leurs enfants de devenir des victimes, comme toi, ou des bourreaux, comme ceux qui t’ont fait perdre pied. Pour que les administrations scolaires s’évertuent à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance.
J’écris ce livre pour qu’on prenne au sérieux le phénomène du harcèlement scolaire.
J’écris ce livre pour que plus jamais un enfant n’ait envie de pendre son téléphone, ni de suspendre à jamais sa vie. »

Mon avis :

Ce livre est un combat d’une mère contre le fléau qu’est le harcèlement scolaire et qui touche (trop) des élèves de tous âges. C’est un livre touchant mettant en lumière des éléments à travailler pour lutter contre cela.

Tour d’abord, cela commence par le suicide de Marion, jeune collégienne de 13 ans qui, pourtant sans histoire et sérieuse, met fin à ses jours dans sa chambre. C’est sa mère qui va la découvrir et découvrir aussi par la même occasion la cause : le téléphone de sa fille qui a symboliquement pendu ce dernier.

Par la suite, les parents de Marion vont entrer dans un combat qui révolte : le corps éducatif qui reste sans réponse et dont le silence est plus que blessant ! Mais ils vont aussi être confrontés aux élèves qui n’osent pas parler et qui pourtant, savent la triste vérité sur toute cette histoire dont certains sont peut-être à l’origine. Nora Fraisse va alors découvrir elle-même la cause de la mort de sa fille : le harcèlement scolaire que ce soit au sein même du collège ou encore sur les réseaux sociaux, dont les conséquences sont parfois désastreuses. On ne peut que avoir de l’empathie envers cette jeune fille et son entourage qui se retrouve seul et que l’on considère pourtant comme fautif, chose honteuse après la perte tragique de cet enfant, à cause du harcèlement de ses camarades et de ce déchainement de violence. On peut percevoir au fil des pages l’incompréhension de cette mère et toute sa douleur.

Ce livre est aussi dénonciateur d’une politique de prévention en décalage avec ce phénomène qui est présent dans de (trop) nombreux établissements. Il ne faut pas oublier qu’en France aujourd’hui, des élèves ont peur de se rendre à l’école car ils seront confrontés à leurs bourreaux et à la méchanceté de certains et parfois aussi, confronté au silence de leurs établissements. En 2015, ceci existe et continuera si on ne prend pas la bonne mesure de ce fléau que l’on considère parfois comme de simples querelles d’enfants.

C’est donc un ouvrage à lire puisque c’est un témoignage actuel, qui montre à la fois certains « symptômes » que des parents ne feront pas forcément attention et qui dénonce une société en retard sur ce fléau qui peut s’avérer mortel.

« Ce n’est pas si simple de rompre. Avec un homme ou avec un groupe se laisser insulter c’est encore appartenir. Un lien toxique mais un lien. Un jour on finit par en mourir. »

C’est une cause qui me tient à cœur car je pense que l’on connait tous quelqu’un, si on ne l’a pas vécu, qui a subit ce harcèlement. Voici donc quelques liens et numéros :



Numéro d’appel cyber harcèlement : 0820200000

Numéro d’appel harcèlement: 3020

Les Books Addict / Rédactrice du blog

Potterhead, j'ai toujours dévoré des romans. C'est donc naturellement que j'ai fais ce blog afin de partager avec d'autres passionés ! Je poste aussi sur Wattpad.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !