Harcèlement

Par - 06:00:00


Auteur : Guy Jimenes

Genre : Jeunesse

Édition : Edition Oskar (2011)

Prix : 11.95€

Nombre de pages : 285

Ma note : 16/20












Résumé :

 Valentin est seul. Seul dans un collège où aucun professeur, aucun éducateur ne s’est aperçu de sa souffrance. Seul dans une classe où tous les élèves savent, mais ne disent rien. Seul face à la violence sournoise de celui qui aurait pu être un ami… Comment se défendre alors, quand on a perdu tout espoir, comment s’en sortir quand on a perdu le goût de vivre ?



Mon avis :

J'ai beaucoup aimé ce livre ; de plus je trouve que c'est un thème important, ce qui l'est encore plus, c'est que nous ayons plusieurs points de vues différents : la victime, l'agresseur et les témoins de cette histoire. C'est une histoire très touchante, fluide, et l'écriture est simple malgré un sujet délicat et complexe... Certes certains diront que ce thème revient souvent, moi je dis qu'il est intemporel. Ce livre m'a vraiment m'a emporté, et j'ai vraiment vécu l'histoire avec eux, on voit les proportions que cela prend. Que la blague du départ, et l'énervement de la présence d'une personne peut devenir le début d'une mauvaise histoire. Le fait d'avoir plusieurs avis enrichie et rend cette histoire encore plus vivante et réel, et encore plus le fait qui nous disent vous, mademoiselle, comme si on était psychologue nous permet de encore mieux rentrer dans cette triste histoire. La fin m'a révolté, mais elle est super, une super moral de vie.



Voir que les personnes témoins de ce harcèlement ne disent rien, c'est vraiment horrible, ils se rendent compte pourtant de la gravité des choses est totalement horrible et irréfléchis.

Le fait de voir que Valentin change au fil de l'histoire, c'est vraiment impressionnant car au début il était plein de vie, puis il devient petit a petit un garçon refermé sur lui-même, il est attachant mais il m'a fait beaucoup de peine. Ses parents aussi, car il le voit changer mais on les accuse. Je déteste Bastien, ce qu'il fait est horrible, comme les autres et ils osent dire « ça ne devait pas aller aussi loin ».



Je recommande ce livre à tous ceux qui sont dans des écoles primaire vers le CM1 environ parce que je pense que cela peut que avoir un bon effet sur eux, peut-être se rendront-ils compte que le geste, ou les paroles qu'ils peuvent avoir, ont des conséquences.



Il y aussi ceci

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !

S'ABONNER AU BLOG

* indicates required