L'édit d'Alambrisa

Par - 06:00:00


Auteur : Alix d'Angalie
Genre : 
Fantasy
Edition :
Monde Premier
Parution :
14 décembre 2013
Pages :
893
Prix :
2,99 € (format numérique)

Note : Coup de cœur










Résumé :

À l’issue d’une ère de guerres sanglantes, les Hommes sont parvenus à développer une civilisation aussi pacifique que prolifique.

Tellur est un monde en Paix, un rêve devenu réalité au prix de sacrifices incommensurables… et grâce à l’Édit d’Alambrisa.

Plus de trois-mille six-cent ans après la rédaction de l’Édit d’Alambrisa, Sicara Narki accède au prestigieux statut d’Apprentie et intègre le lieu de formation des Mages les plus puissants de Tellur, sous l’égide du plus mystérieux des professeurs.

Mais elle est loin de mener au Conservatoire la vie studieuse et sereine à laquelle elle a toujours aspiré. Une série de drames sans précédent vient perturber la Paix d’Alambrisa et très vite, l’Apprentissage de Sicara prend une tournure inattendue et dangereuse qui changera du tout au tout le cours de son existence…

… et peut-être même la civilisation de l’Édit tout entière.



Mon avis :

            Je remercie encore les éditions Monde Premier pour m'avoir fait découvrir ce merveilleux livre qu'est L'édit d'Alambrisa d'Alix d'Angalie.

Le résumé, au premier abord, m'a tout de suite plus par son côté fantasy que j'apprécie particulièrement, et le contenu est tout aussi fantastique ! L'histoire de Sicara Narki, l'Apprentie la plus jeune du Conservatoire, est juste merveilleuse à lire. Attention cependant, ne vous méprenez pas, certes nous avons des Mages et ce qu'on pourrait appeler de la magie (nommé Don dans le livre) mais nous sommes loin de l'univers d'Harry Potter. L'auteure crée un monde qui lui ai propre et dans lequel elle nous transporte, nous prend et ne nous lâche pas jusqu'à la dernière page, oui oui jusqu'à la dernière page vraiment !

Les personnages dans ce livre sont tous attachants que ce soit les personnages principaux comme Sicara ou alors son Maître Ergej Ienisei, ou même les personnages secondaires comme les jumeaux Den Helden, Peer, les autres Maîtres, etc. Il y en a tellement que cela rend l'univers encore plus fort, intense, « réel », on voudrait réellement le connaître. Ces personnages ont une psychologie fort bien construite, complexe, on voit qu'ils ont été amplement travaillés et nuancés par l'auteure. On discerne leur parcours qui évolue plus ou moins bien selon les cas du début à la fin.

Cette lecture a été un réel plaisir pour moi. J'ai été complètement bouleversée par cette lecture qui m'a apporté divers sentiments : joie, tristesse, stupéfaction, angoisse, etc. Il est tellement intense que j'ai été prise par cette écriture ô combien réussie voulant à la fois savoir ce qui allait advenir à la fin, mais aussi ne pas le terminer pour rester dans l'univers d'Alambrisa avec ces personnages que j'affectionne particulièrement. Et au moment où vous lirez cette chronique, quelques jours après la fin de ma lecture, j'en suis encore toute chamboulée, c'est pour dire ! Preuve que ce livre est une réussite et rempli pleinement le contrat du plaisir de lecture !

Certes, c'est un roman plutôt long, faisant presque 900 pages, avec énormément de détails, mais cela n'enlève rien au plaisir de la lecture, au contraire ! Car tout détail compte énormément dans la suite de la lecture et c'est un jeu auquel Alix d'Angalie est le « Maître » et nous, lecteurs, « Apprentis » car nous avons, lors de cette lecture beaucoup à apprendre sur le monde d'Alambrisa qui règne sous le joug de l'Edit et qui cache au plus profond d'elle ce qu'on appelle la Cause qui est un secret menaçant la cité d'Or. C'est un manuscrit vraiment approfondi que nous livre l'auteure. Si je donnais un conseil : lisez ce livre impérativement car c'est une vraie petite pépite qui mérite d'être grandement connue !

Il y aussi ceci

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !

S'ABONNER AU BLOG

* indicates required