Le diable vit à Notting Hill

Les Books Addict

Auteur : Rachel Johnson

Genre : Contemporain, Chick-lit

Édition : Livre de poche

Nombre de pages : 379

Prix : 6.95€

Ma note : 13/20














Résumé :

L'argent ne fait pas le bonheur... même quand on habite sur un square privé de Notting Hill, l'adresse la plus branchée, la plus recherchée, la plus snob de Londres. Prenez Clare et Mimi. Elles ont moins de quarante ans, sont mariées, copines, voisines, mènent une existence de rêve. Jusqu'au jour où débarque un milliardaire américain, célibataire et démon tentateur. Le ver est dans la pomme. Chassés-croisés amoureux et intrigues immobilières se succèdent sur la verte pelouse. Ce coin de paradis si cher payé se révèle infernal. Notting Hill ? Notting Hell plutôt ! La tranquillité des beautiful people vole en éclats. Et le lecteur, lui, éclate de rire. Comédie de moeurs dans un jardin anglais, Le Diable vit à Notting Hill est un roman hilarant. Son auteur, Rachel Johnson, journaliste et soeur du maire de Londres, connaît son square sur le bout de la plume. Elle y a vécu pendant des années avant de le fuir...



Mon avis :

Cela fait un moment que j’avais ce livre à lire mais je ne trouvais pas vraiment l’envie de me plonger dedans. Mais malheureusement, avec les tristes évènements j’avais besoin d’une lecture simple, avec un peu d’humour pour me changer les idées.

Le style d’écriture de l’auteur est agréable. Bon pour le déroulement des actions est un peu long, mais l’auteur a su rassembler les caractéristiques du quartier célèbre qu’est Notting Hill avec ses maisons aux couleurs différentes, à son marché célèbre. L’auteur a aussi su créer un quartier sympathique, un peu à la Desesperate Housewives.

Ici, nous suivons saison après saison en alternance, Clare qui serait l’égale de Bree avec son côté traditionnel, riche et sérieux ainsi que Mimi, une Lynett débordée par ses enfants, fantasmant sur un homme riche qui la voit comme une femme seulement. Ces deux personnages sont des stéréotypes drôles et j’ai aimé les suivre dans leur quotidien qui est à l’opposé de l’un et de l’autre. La lectrice pourra s’identifier à une des deux femmes. Il y a également tous les personnages secondaires qui sont aussi des stéréotypes mais dont l’humour les rend sympathiques.

Le début du roman fut assez drôle et la promesse d’une lecture agréable. Cependant, la deuxième partie fut un peu plus laborieuse car on a l’impression de faire vite le tour de ce quartier et de ses habitants. Mimi va flirter avec le « diable » qui est un homme riche et séduisant alors que Clare, qui est aussi une femme mariée à un époux dragueur, n’a toujours pas d’enfant et va aussi se retrouver confrontée à la tentation tout en jonglant avec les complots entre voisins et les rumeurs.

J’ai aimé cette ambiance anglaise et toute cette agitation autour de ce square privé et la plume de l’auteur qui est agréable, fluide et qui a un certain humour.

C’est une lecture qui est simple et qui remplira la promesse de faire passer un bon temps aux lecteurs. Ce livre n’a rien d’extraordinaire mais reste agréable pour ses personnages, la plume de l’auteur et son humour surtout !

Les Books Addict / Rédactrice du blog

Potterhead, j'ai toujours dévoré des romans. C'est donc naturellement que j'ai fais ce blog afin de partager avec d'autres passionés ! Je poste aussi sur Wattpad.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !