On s'aimera

Les Books Addict

Auteur : Clémentine Célarié

Genre : Contemporain

Édition : Cherche midi

Prix : 16.50€

Nombre de pages : 309p.

Ma note : 15/20











Résumé :

Près d'une grande ville américaine, dans une luxueuse villa isolée vivent Jean-Pierre, Pamela, Samuel, Vanessa et Mathieu. La famille est riche, mais les sentiments sont pauvres. Les parents ne s'aiment plus et les enfants se tolèrent. Une gigantesque tempête de neige chamboule leurs projets de soirée et les coupe du monde. Pendant six jours, ce couple et ses trois enfants vont apprendre à vivre sans électricité, sans portable, sans tablette, sans ordinateur.
Pendant six jours, ils vont réapprendre à vivre, à se parler et à redécouvrir ce qu'ils avaient cessé d'être : des êtres humains. Ce conte moderne dans l'air du temps, parle d'amour et d'identité et nous rappelle à nos vérités profondes.



Mon avis :

Je remercie les éditions Cherche midi pour ce roman que je voulais découvrir depuis un moment. Ce fut une lecture qui m’a agréablement surprise, mais que j’aurais voulu plus développé sur certains points.  



Pour commencer, l’auteur a un style particulier, tout d’abord dans la narration qui m’a déstabilisé durant les premières pages. C’est une narration extérieure à l’histoire, et au vu du sujet de ce livre, cela aurait pu être intéressant d’avoir le point de vu des personnages eux-mêmes. En effet, l’auteur a eu une idée intéressante pour dénoncer cette société individualiste qui est aussi présente dans la famille au point ou les relations entre les membres de cette dernière n’existent plus. Ici, Clémentine Célarié a voulu qu’une famille très moderne soit prise au piège par la neige. C’est un aspect très émouvant car on a face à nous un groupe d’individus étrangers les uns aux autres, qui pourtant vivent sous le même toit.



L’auteur à réussit à créer des personnages touchants comme le petit dernier Mathieu, ou le père, J-P qui est un cadre très prit par son travail, très dans l’air du temps. Les deux personnages pour moi sont centraux, même si Mathieu apparait comme celui qui a la plus grande volonté de réunir cette famille en morceaux. JP, lui, va essayer de s’en sortir au début pour lui-même, puis pour ses enfants et sa femme. Dans cette famille, il y a aussi le grand frère drogué mais cool, la sœur indépendante mais fragile et la mère, qui n’existe plus vraiment que ce soit aux yeux de ses enfants ou ceux de son mari. L’auteur analyse les différentes relations familiales avec beaucoup de sentiments mais aussi sans détours en employant la peur par exemple. De plus, en employant la narration extérieure, cela créer une ambiance assez froide, qui d’une certaine façon apporte au roman une dimension intéressante.



C’est un livre qui est un peu étrange durant les premières pages mais qui, au fur et à mesure, prend le lecteur qui se pose la question de la date de la délivrance de cette famille mais aussi la façon dont va pouvoir se recoller cette famille éclatée. C'est un joli rappel sur l'essentiel dans cette société hyper connectée.



Les Books Addict / Rédactrice du blog

Potterhead, j'ai toujours dévoré des romans. C'est donc naturellement que j'ai fais ce blog afin de partager avec d'autres passionés ! Je poste aussi sur Wattpad.

2 commentaires:

  1. j'ai vu Clémentine Célarié au salon du livre de Paris 2016, j'ai eu le malheur juste de lui demander un autographe, elle m'a fait subir un véritable interrogatoire, d'une méchanceté sans nom
    à me demander pourquoi je n'ai pas acheté son livre, si j'aime lire ( moi qui fréquente le salon du livre depuis plus de 20 ans), si je n'ai "pas de fric" pour m'acheter des livres , et pourquoi et comment,.... elle me dit qu'elle va devenir méchante à force de ne signer que des autographes
    hyper désagréable, juste là pour vendre sa m.... que peut-être elle n'a mm pas écrit elle-même, allez savoir

    les people au salon du livre de paris finalement il y en a marre, place aux VRAIS auteurs comme autrefois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis bien désolée... Je n'ai malheureusement pas pu me rendre au Salon du Livre et je trouve en effet qu'un tel comportement n'est pas très professionnel et regrettable.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !