Les contemplations

by - 06:00:00


Auteur : Victor Hugo
Genre : Classique, Poésie
Éditeur : Le livre de poche

Pages : 576p.
Prix : 5.50€

Note : Coup de coeur









Résumé :

Hugo écrit Les Contemplations en 1856 alors qu'il vit un exil politique (thème qu'il abordera dans Les Châtiments). Il vit aussi depuis plusieurs années un exil intérieur qui hante Les Contemplations. Composées de deux parties distinctes, "Autrefois" et "Aujourd'hui", Les Contemplations est la première œuvre poétique maîtresse d'Hugo, plus de dix mille signes jetés à la face de la mer et du ciel sur l'île de Jersey. Marqué à tout jamais par la mort de sa fille Léopoldine, Hugo annonce dans sa préface qu'on ne peut réconcilier ces deux parties : "un abîme les sépare, le tombeau". Les plus beaux poèmes d'Hugo sur la force de la nature, la nostalgie de l'enfance et la fatalité de la mort se trouvent dans Les Contemplations. Ils sont indépassables. Dans cette œuvre en vers, Hugo joue d'une variété de rythme et de ton assez incroyable. Classique par moment, romantique, sage parfois, vénérant ses maîtres Gautier, Le Conte de L'Isle ou Banville, romantique déchaîné souvent comme dans "Réponse à un acte d'accusation" – poème que l'on peut considérer comme la profession de foi romantique d'Hugo – partout et tout le temps, Hugo réinvente l'acte de création poétique. Ce que dit "La bouche d'ombre", poème de huit cents vers, nous fait atteindre un degré supérieur dans l'ordre de la vision poétique. Le verbe d'Hugo se transforme en traité cosmogo-théologico-moral. "Dieu dictait, j'écrivais", constate logiquement Hugo à la fin du recueil. Aujourd'hui encore, après que Rimbaud, en lisant Les Contemplations, l'a considéré comme "le premier des voyants", que les surréalistes l'ont intronisé maître, Hugo continue d'impressionner par l'envergure de son génie protéiforme.



Mon avis :

Pour une fois, je vais vous parler de poésie, mais attention du classique tout de même ! J’ai eu un gros coup de cœur pour un de ces poèmes eau lycée, le poème intitulé « A mes deux filles » qui est vraiment très touchant. J’avais déjà découvert la plume de Victor Hugo avec « Le dernier jour d’un condamné » mais je suis tombé aussi amoureuse de sa poésie. « Les contemplations » est un recueil de poèmes touchants ou l’auteur aborde différentes parties de sa vie et surtout la perte de sa fille.



Je sais que la poésie peut être quelque chose de difficile ou alors vers le genre ou l’on ne va pas forcément car on ne veut pas lire pleins de poèmes à la suite. Personnellement c’est mon cas et je mets ce recueil sur ma table de chevet et je lis de temps en temps certains poèmes. Cela me permet de me remettre doucement à la poésie tout en ayant aucune frustration au niveau lecture puisque je lis un roman à côté.



Les poèmes que l’on peut y trouver sont assez facile à lire et vraiment très touchants certains plus que d’autres alors vous pouvez vous tourner facilement vers ce recueil pour vous mettre à la poésie. De plus, cela permet de connaître une autre facette de l’auteur !





Mamzelle Potter

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !