Un petit glaçon dans la tête

by - 06:00:00


Auteur : Valérie Peronnet

Genre : Contemporain

Édition : Calmann-Levy

Nombre de pages : 240p.

Prix : 16.00

Ma note : 19/20



Résumé :
Max ne grandit pas comme les autres petits garçons: les mots peinent à s’extraire de sa bouche et il regarde le monde comme une immense palette de couleurs. Même quand sa petite sœur Emma voit le jour, il ne parvient pas à lui parler. Ses parents se font de plus en plus de souci, surtout depuis qu’il se cache mystérieusement sous l’escalier. Des années plus tard, Max est un adulte toujours ancré dans l’enfance, mais qui tente enfin de reconquérir la parole manquante.

Quelle est l’origine de son silence ? Est-il dû aux fureurs et aux larmes de sa mère? Comment se fait-il que Max sente dans sa tête un grand froid qui glace ses pensées ? Emma parviendra-t-elle à aider son grand frère à revenir au monde ?

Un second roman tendre et poétique, construit en allers-retours entre enfance et âge adulte, insouciance et non-dits, secrets de famille et ricochets.


Mon avis :

Pas loin d’être un coup de cœur, ce roman est vraiment touchant et surtout poétique. C’est un roman qui fait du bien, qui nous montre des évènements autrement en voyant la vie au travers des yeux de Max.

Max, c’est un petit garçon qui ne parle pas, mais qui a un gout pour les couleurs assez développé et qui rend les choses plus jolies, parfois plus douloureuses aussi. C’est la grande force de ce roman qu’il faut vraiment découvrir. La plume de l’auteur est riche, précise, tendre mais aussi dérangeante parfois lorsque Valérie Péronnet met en scène Max, devenu adulte, qui est en hôpital psychiatrique.

Les personnages sont attachants et le premier, bien sûr, est Max. Il ne parle pas et pourtant dégage tellement d’émotions. Surtout la relation qu’il entretien avec sa sœur Emma qui comprend ce frère, qui ressent ce frère. C’est aussi bouleversant la relation que vont entretenir les parents de Max avec cet enfant qu’ils ne comprennent pas et qui les remet parfois en question. Ceci les pousses à bout, les poussent au bout d’eux même, surtout pour la mère de Max. Il y a aussi derrière tout cela, une histoire familiale difficile que va découvrir Max. C’est une histoire qui peut que toucher et dont la fin forme une boucle bin pensé pour ce roman.

C’est donc un livre à lire, je vous le conseille vivement. La seule chose qui m’a manqué pour que ce ne soit pas un coup de cœur, c’est peut-être une envie de développer encore plus la relation entre Max et ses parents durant sa vie d’adulte.

Un petit glaçon dans la tête c’est un petit tableau poétique tout simplement !

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !