Enfants de nazis

by - 06:00:00

Auteur : Tania Crasnianski
Genre : Essai, Historique
Édition : Grasset
Parution : 2016
Pages : 288p.
Prix : 20.90 €
Note : 19/20








Résumé :
Jusqu’en 1945, leurs pères étaient des héros. Après la défaite allemande, ils sont devenus des bourreaux. Eux, ce sont les enfants de Himmler, Göring, Hess, Frank, Bormann, Höss, Speer et Mengele, ces noms synonymes de l’horreur nazie.
Ces petits Allemands ont vécu la seconde guerre mondiale en privilégiés, entourés par des parents affectueux et tout-puissants. Pour eux, la défaite allemande a été un coup de tonnerre. Innocents, inconscients des crimes paternels, ils en ont découvert toute l’étendue. Certains ont condamné, d’autres n’ont cessé de révérer ces hommes honnis par l’humanité entière.
Enfants de nazis retrace l’ascension et le quotidien à la fois fastueux et banal de dignitaires accomplissant chaque jour leur travail de mort avant de s’égayer auprès de leurs familles, installées parfois à portée de vue des camps. Il dépeint ensuite les expériences uniques de ces enfants devenus
adultes: la déchéance, la misère, la honte ou le repli.

Quels liens ont-ils entretenu avec leurs pères ? Comment vivre avec un nom à jamais diabolisé par l’histoire ? Quelle part de responsabilité des crimes est-elle transmise aux descendants ?
Comme ces enfants sont toujours hantés par le destin paternel, le passé nazi reste présent à nos mémoires. C’est en ce sens que leur histoire rejoint l’Histoire. Un document passionnant et de troublants portraits de famille.

Mon avis :
Je remercie tout d’abord les éditions Grasset pour cet ouvrage qui est vraiment très intéressant, autant sur le plan historique car les personnages que sont les enfants des dirigeants nazis n’est pas un sujet très abordé puis sur le plan psychologique car on apprend la façon de réagir de ces enfants pour lequel le poids historique ne doit pas être simple et la réalité qui est différente de celle avec laquelle

L’auteur aborde ce sujet d’une façon simple mais complète. Il y a une remise dans le contexte, une présentation de la personnalité du père pour comprendre dans quel contexte l’enfant a été élevé et le visage de la personnalité nazie dans le contexte familial. C’est ainsi que l’on peut se rendre compte de la double face de certains, de la fausse réalité dans laquelle vivaient ces enfants. Bien sûr, ce livre pourra choquer puisque l’on se rend compte que certains enfants seront fiers de ce père, qu’ils le défendront avec des arguments sans sens. Mais quelque part, c’est aussi douloureux pour eux, j’ai ressenti une certaine pitié car leur réalité n’était pas la nôtre, et admettre de tels crimes ne doit pas être facile à vivre sur le plan psychologique.

C’est un sujet que j’ai aimé découvrir car on a des faits historique et pas seulement une analyse psychologique. On a bien sur la figure du père qui est abordé longuement mais il le faut pour comprendre les actes des enfants par la suite. C’est vraiment un sujet à découvrir car c’est aussi une conséquence de la guerre !

De plus, j’ai apprécié les photographies qui sont dans cet ouvrage car on voit un visage, des photographies nouvelles à la fois des dirigeants nazis mais aussi de la guerre et des conséquences comme au moment de l’emprisonnement des dirigeants.

C’est un livre à découvrir d’une part pour son côté historique mais aussi pour avec un aspect nouveau pour mieux comprendre ces personnages.


Mamzelle Potter

You May Also Like

1 commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais il m'a l'air vraiment intéressant ! Je me le note !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !