La carapace de la tortue

by - 06:00:00



Auteur : Marie-Laure Hubert Nasser
Genre : Contemporain
Éditeur : Folio

Pages : 288
Prix : 7.10€

Note : 15/20










Résumé :

«Oui… je suis venue sur terre comme une tortue, encombrée d’une carapace. Qui rentre la tête quand le monde extérieur est trop douloureux.» Clotilde cache ses complexes derrière d’amples vêtements. Après avoir tenté sa chance à Paris, cette jeune Bordelaise revient au pays grâce à sa grand-tante. Sous des dehors revêches, Thérèse a prévu pour sa petite-nièce un strict programme de remise en forme. Avec l’aide de tous les voisins qui ont au préalable passé un casting impitoyable, Clotilde devra sortir de sa réserve. Il y a Claudie qui aime raconter ses histoires de fesses, Sarah et Sophie, délaissées par leur mari et bien décidées à s’en accommoder, Élisabeth, la business woman meurtrie de ne pas voir grandir ses trois enfants… Chacun à sa façon va aider Clotilde à reprendre goût à la vie. Une galerie de portraits attachante, l’histoire d’une renaissance racontée avec énergie et un humour parfois corrosif.



Mon avis :

J’ai lu ce livre grâce à Folio que je remercie. Je suis très heureuse d’avoir pu découvrir cet auteur pour sa plume et cette histoire avec laquelle j’ai passé un thon moment. De plus, je trouve que la couverture est vraiment très mignonne !



J’ai bien aimé la plume de l’auteur, elle se lit très bien, est assez fluide même si parfois il y a quelques répétitions. On découvre la vie de cet immeuble avec ses divers habitants qui sont assez drôles (et stéréotypés mais cela n’est pas gênants) mais aussi touchants à leurs façons.



On suit à a base Clotilde qui est une jeune femme qui n’a pas confiance en elle, qui se cache derrière son silence. Elle va alors trouver un appartement dans l’immeuble appartenant à sa vieille tante qui est le noyau dur de la vie de l’immeuble. Elle va alors avoir une interaction avec chacun des habitants, ce qui créera quelque chose chez elle et la fera sortir un peu de sa carapace. Cet aspect est vraiment touchant, car elle prend peu à peu confiance en elle. Certes parfois elle peut paraitre énervante car manque de personnalité, mais je trouve que, au contraire, ceci fait son charme.

On fait la rencontre aussi de Claudie, la jeune femme enchaine les aventures, dont celle avec un homme marié, les deux femmes bourgeoises qui essayent d’occuper leurs temps et ferme les yeux sur plusieurs choses ainsi que Léo, un petit garçon qui est vraiment touchant par son histoire. J’ai adoré rencontré cet enfant qui ne laisse pas indifférent.



Ce roman vous fera passer un bon moment, certes il y a quelques longueurs et l’histoire peut paraitre banale, mais les sentiments qui sont présents font que je ne peux que vous dire de le lire. De plus, la plume de l’auteur vaut d’être découverte ! Par certains aspects, ce roman m’a fait penser au roman « Les yeux jaunes des crocodiles » de Katherine Pancol.



Mamzelle Potter

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !