L'année du rat

by - 06:00:00


Auteur : Clare Furniss

Genre : Jeunesse, drame

Édition : Hachette

Nombre de pages : 288p.

Prix : 17.00

Ma note : 18/20






Résumé :

Le monde peut basculer à tout instant une vérité dont Pearl, 15 ans, est bien consciente : sa mère vient de mourir en donnant naissance à Rose, sa demi-sœur. Rose, ce minuscule bébé, qui pleure et gigote dans tous les sens et qui pour Pearl n’est rien d’autre qu’un monstre, un petit rat qui a détruit sa vie, lui a volé sa mère et a même réussi à ruiner la merveilleuse relation qui l’unissait à son beau-père Alex, le père de Rose. Tandis qu’Alex tente de surmonter le choc du deuil et reporte sur Rose tout son amour meurtri, l’adolescente se replie sur elle-même. Pearl est persuadée d’une chose : sa mère est morte, mais elle n’est pas tout à fait partie. Son esprit rebelle est toujours là, à fumer, faire des sarcasmes, dire avec franchise ce qui lui passe par la tête et à guider sa fille pour qu’elle se réconcilie peu à peu avec le monde qui l’entoure, et avec la vie.



Mon avis :

Ce livre est original, émouvant et restera une jolie découverte de cette année. L’auteur, Clare Furniss, aborde un thème original mais touchant qui est la mort de la mère de Pearl qui décède des suites de son accouchement. C’est un thème que j’ai peux (voir pas du tout dans cette catégorie) rencontré et m’a profondément ému. La situation ici est bien plus complexe et donne à ce livre, une dimension plus grande.

Tout d’abord, la plume de l’auteur est intéressante car elle sait raconter des émotions, donne des détails comme la réaction du père (qui aurait pu être encore plus développé à mon gout, voir pourquoi pas laisser la mini romance que l’on rencontre pour un chapitre sur lui), le fait que Pearl voit s mère et que finalement, on comprend juste qu’elle essaye tant bien que mal à s’accrocher à quelque chose et permet via cette situation d’exprimer encore plus de sentiments. De plus, on a cette relation entre sœur qui devient douloureuse, difficile et à la fois on comprend la rancœur de Pearl mais aussi parfois, on lui en veut de cette cruauté. C’est vraiment un thème riche et fort qui fait que ce livre dit être lu car change énormément de ce que l’on peut lire habituellement. Cependant, j’aurais aimé aller plus en profondeur parfois car c’est un thème si émouvant que j’aurais aimé peut-être que l’auteur aille au-delà dans ce deuil impossible.

On ne peut qu’être ému lorsqu’on lit ce roman qui est fort par son message. C’est vraiment une situation qui fait réfléchir et j’ai apprécié cette originalité ! Pour les personnages, Pearl m’a plu, même si par moment, je la trouvais un peu trop égoïste. J’aurais aimé avoir aussi d’avantage l’avis de son père qui est un personnage qui m’a fait énormément de peine.

L’année du rat reste aborde un thème ou on ne peut que avoir de l’empathie pour les personnages, mais aussi via lequel on peut ressentir énormément d’émotions ! C’est un roman pour adolescent qui fait du bien pour les thèmes abordés (la rancœur, le deuil, le pardon) et cette originalité abordée honnêtement !

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !