L'enfant qui criait au loup

by - 06:00:00

Auteur : Gunnar Staalesen
Genre : Policier
Édition : Editions Folio (policier)
Nombre de pages : 480p.
Prix : 8.20
Commandez sur: Amazon//Decitre
Ma note : 14/20







Résumé
 :
Fut un temps où Varg Veum n'était pas détective privé. Fut un temps où il sévissait à la Protection de l'enfance, plein d'idéaux et de belles convictions. Varg se souvient de ses débuts et de ce môme arraché à une mère toxico, ballotté de famille d'accueil en famille d'accueil, sur fond de trafic d'alcool, et de meurtres déguisés en accident. Varg se souvient qu'on lui reprochait - déjà ! - d'en faire trop, de chercher à comprendre et de traquer les parents adoptifs comme s'ils étaient des suspects. D'ailleurs... Suivre une piste apportait son lot d'adrénaline, et une pointe de repartie bien sentie ! Varg Veum détective était né, exit la Protection de l'enfance. Mais voilà le type de passé qui peut vous revenir comme un boomerang en pleine face, lorsqu'un jeune gars accusé de double meurtre se réfugie au fond d'un fjord. Et que c'est vous qu'on appelle.

Mon avis :
Je remercie les éditions Folio qui m’ont permis de découvrir ce roman qui est loin d’être ce que je lis traditionnellement. Pourtant, le titre et le résumé m’ont donné envie de découvrir cette histoire qui est prenante malgré tout de même quelques détails qui m’ont embêté.

Pour commencer, je précise que ce roman appartient à une saga que je ne connaissais absolument pas pour être honnête, mais cela ne m’a pas gêné une seule fois pendant ma lecture. J’ai donc découvert la plume de l’auteur, Gunnar Staalesen et son personnage, Varg Veum. De plus, l’originalité pour mi fut que cette histoire est nordique à la fois dans la plume de l’auteur mais aussi dans l’histoire elle-même ce qui est dépaysant. Pour moi, ce fut quelque chose qui m’a un peu gêné, j’ai trouvé que malgré l’enquête que l’on suit, il y a un rythme lent et les noms avec lesquels je ne suis pas habitué m’ont parfois un peu perdu. Cependant, ceci est un point personnel et n’enlève en rien le talent de l’auteur, vous l’aurez compris.

Nous suivons donc deux personnages : Varg Veum qui a travaillé à la protection de l’enfance et qui est désormais détective privé et Jeun Janegutt dont on voit l’évolution. C’est un aspect intéressant car on apprend le passé de ces deux personnages ce qui permet de s’attacher encore plus aux personnages seulement, les allers-retours et les affaires de Varg Veum qui s’ajoutent peuvent perdre le lecteur et personnellement ce fut mon cas. Il faut donc lire ce livre avec attention, même si l’auteur tente de faire des rappels, j’ai trouvé parfois quelques passages complexes.

Néanmoins, l’auteur nous tient en haleine du début à la fin du roman et ne donne pas facilement la réponse au lecteur. C’est quelque chose de très positive pour moi car je trouve cela dommage de continuer à lire un roman qi on sait trop rapidement la clé du mystère.

 J’ai donc aimé cette histoire, les deux personnages mais certains détails m’ont un peu perdue ce qui est assez dommage, mais qui me sont propre.


C’est donc un roman policier à découvrir maintenant que vous savez ces informations et qui ne vous décevra pas, au contraire je pense que plus d’un lecteur appréciant ce genre et la plume nordique se tourneront vers le reste des romans de Gunnar Staalsen.

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !