Tous nos jours parfaits

Par - 11:50:00

Auteur : Jennifer Niven
Genre : Jeunesse
Édition : Gallimard
Nombre de pages : 377
Prix : 17.50€

Ma note : 14/20












Résumé :
Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.
Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante: l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Mon avis :
Dans cette histoire nous rencontrons Finch, le “fêlé” c’est comme ça que les autres l’appellent, et on a Violet fille populaire et sérieuse. Tous les opposes, pourtant ils se retrouvent tous deux en haut du clocher du lycée qui va se briser de l’intérieur à cause du décès de sa sœur. Tous deux vont se rapprocher, se mettre ensemble mais comment faire quand l’un veut mourir et l’autre essayer de vivre?
Je crois que c’est le livre qui m’a le plus marqué, Tous nos jours parfaits est un livre intéressant et qui fait beaucoup réfléchir à la vie, à ce qu’on a. L’auteur a bien fait la part des choses entre Finch et Violet tout en traitant des sujets difficiles (tels que le suicide, la dépression, la perte d’un proche…)  avec une fois le point de vue d’un garçon et d’une fille.
Le rythme de l’histoire m’a déçue alors au début tout va bien, puis le temps commence à être long puis à la fin ça va mieux, mais au milieux du livre il faut persévérer car c’est très long. Les émotions sont parfois la et c’est tellement touchant dans ces moments-là, mais parfois elles ne le sont plus et c’est plat malheureusement.
La fin m’a beaucoup plu, surprise et bouleversée, c’est la partie qui m’a le plus plu et qui m’a mis les larmes aux yeux (sachant que je n’ai jamais pleuré pour un livre). Par contre ce livre n’est pas à mettre dans les mains de tout le monde, ne surtout pas mettre dans les mains de quelqu’un d’un peu triste ou nostalgique car l’emotion peut-être trop forte.

Le personnage de Finch m’a paru très intéressant et étrange, mais à certains moments quand je ne sais pas je n’étais pas à l’aise en sa compagnie, mais Violet est pour moi un personnage formidable, que personne ne comprend car elle ne se remet pas du décès de sa sœur, on peut qu’avoir de la compassion pour elle. On voit ses deux facettes : la Violet de l’extérieur qui sourit pour les gens, mais qui au fond d’elle-même est cassée mais essaie de vivre.
C’est donc un très beau roman, qui est fort en émotions et qu’il faut découvrir si ce n’est pas déjà fait !

 “Tu es toutes les couleurs en une à leur maximum d’éclat”

Il y aussi ceci

1 commentaires

  1. A chaque fois que j'ai voulu me procurer ce livre, j'ai renoncé x)

    Contrairement aux livres fantastiques, les livres contemporains me font peur, je crains toujours d'être déçue, du coup j'en lis pas énormément.

    Des avis que j'ai lu, j'ai pu voir que certains trouvaient que ce livre était puéril, surtout les personnages; c'est ce qui m'a fait abandonner en fait :s

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !

S'ABONNER AU BLOG

* indicates required