Un autre jour pour mourir

by - 14:00:00

Auteur : Carole Declercq
Genre : Contemporain, romance
Édition : Terra Nova
Nombre de pages : 272p.
Prix : 17.90
Ma note : 13/20







Résumé
 :
Vingt-sept ans. L'âge de tous les possibles pour Stéphanie Rettner, violoniste virtuose. Pourtant, la jeune femme n’est pas douée pour le bonheur. Ecrasée par la célébrité de ses parents, abattue par une rupture amoureuse, elle se sent prisonnière de sa vie. Mais un jour, elle découvre la musique de Stefan Fraundörfer, grand violoniste autrichien d'après-guerre. D'abord intriguée, puis envoûtée, elle part à sa rencontre. L'artiste, qui vit comme un ermite, accepte pourtant de la prendre sous son aile et de la former. Malmenée par cet austère professeur, Stéphanie va découvrir qu’il porte en lui un lourd secret et que les blessures de l'Histoire peuvent façonner toute une existence. Réussira-t-elle à trouver le bonheur en permettant à un vieil homme de renouer avec la vie et l'espérance ?

Deux êtres blessés par la vie... Une rencontre qui va tout bouleverser.

Mon avis :
J’ai lu ce roman avec assez de curiosités et d’attentes et finalement… pour moi cela n’a pas pris ! A ma grande surprise car pourtant ce roman mêle romance et musique et ce fut une déception pour moi.

Je ne vais pas faire une longue chronique car je pense tout simplement que cela vient de la plume de l’auteur que j’ai trouvé trop longue, pas assez rythmé et tout cela a fait que je n’ai pas accroché aux personnages ni à l’histoire. Pour moi, un bon livre, c’est aussi une bonne plume, c’est quelque chose d’assez important. Ici la plume de Carole Declercq ne m’a pas séduite et ne m’a pas permît de me mettre dans le roman tout simplement. Mais ceci est propre qu’à moi car j’ai pu voir d’autres chroniques et d’autres lecteurs ont accroché, donc ceci est typiquement personnel.

On va donc suivre une romance tout en étant rythmé par des morceaux de musique classique, personnellement je suis allée écouter les morceaux après ma lecture car je voulais rester accrocher à la lecture. Mais j’ai aimé découvrir ceci car cela prouve le travail de l’auteur, ce que j’apprécie. On va suivre Stéphanie Rettner une violoniste virtuose et Stefan Fraundorfer, un violoniste autrichien d’après-guerre. C’est donc un mélange de musique, d’Autriche et d’apprivoisement. C’est assez beau comme principe, de bons ingrédients mais comme je l’ai dit précédemment, la plume de l’auteur et le manque de rythme ne m’a pas fait accroché aux personnages ou au décor alors que nous allons suivre aussi une romance, et que je suis d’habitude, bon public de cela.


Un livre avec de beaux ingrédients, qui mêlent avec justesse la musique à l’histoire des deux personnages que l’on suit. Cependant, le manque de rythme et la plume de l’auteur un peu trop lisse ne m’a pas accroché !

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !