Conte de la plaine et des bois

by - 06:00:00

Auteur : Jean-Claude Marguerite
Genre : Fantastique
Édition : Les moutons électriques
Nombre de pages : 126p.
Prix : 14.00
Ma note : 14/20







Résumé
 :
En panne de succès, le patron d'un grand studio de dessins animés revient dans le pays de son enfance, là où il a créé Mister Kreekle, son personnage fétiche. Une nuit, il entend Dick l'appeler... son chien mort voilà soixante ans. Il sort à sa recherche, traverse la rivière, se perd dans les bois. où il croise un garçon qui accompagne « son » Dick pour son ultime voyage. Débute un périple à la frontière du fantastique. Ils dorment dans une maison hantée, suivent des biches, se partagent la dernière noisette que Mister Kreekle cache dans une poche. Se remémorant sa vie, entre poésie et compromis, le vieil homme renoue avec l'inspiration. Mais toute fin étant une question de point de vue, chacun des trois voyageurs proposera la sienne.

Mon avis :
Je suis plutôt dubitative face à ce roman. La couverture très réussie, le résumé de l’ouvrage était une invitation au rêve mais je n’ai pas accroché autant que je le pensais.

Tout d’abord, je ne connaissais pas la plume de l’auteur et j’étais plutôt ravie jusqu’au milieu du roman car par la suite, la plume de l’auteur ne se fait plus fantastique mais va au-delà et m’a perdu. Par contre, hormis cela, la plume est jolie et emploie un vocabulaire assez développé.

L’intrigue est la suivante : nous allons suivre un grand patron de studio de dessins animés et qui retourne là où il inventé son personnage le plus célèbre, lieu aussi de son enfance. L’auteur avait en toile de fond de bons arguments pour donner au lecteur envie de lire son roman. Seulement, on est vite déconnecté lorsque l’auteur part vers l’onirique rendant la lecture difficile à comprendre et à suivre.

Pour ce qui est des personnages, je ne peux pas dire que je me suis attachée au vieil homme ou au petit garçon, mais j’ai été touché par leur relation qui rend ce conte encore plus beau.


Pour moi c’est donc une petite déception car en voulant aller trop loin, l’auteur peut perdre le lecteur qui pourrait passer à côté d’un très beau conte !

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !