Ce que tient ta main droite t'appartient

Par - 06:00:00


Auteur : Pascal Manoukian

Genre : Contemporain

Édition : Edition Don Quichotte

Prix : 19.90

Ma note : Jolie découverte









Résumé
 :

« Si ce soir-là Charlotte n’était pas sortie dîner entre filles, si ce jour-là Karim n’était pas allé à la mosquée, jamais elle n’aurait déchiré sa robe, jamais il ne serait parti en Syrie. Ils promèneraient leur fille dans les allées du parc. Il lui achèterait des livres qu’elle laisserait traîner sur la table de nuit. Chaque jour elle serait plus belle. Chaque jour ils seraient plus amoureux. Ils boiraient du Sancerre au bonheur de leurs 30 ans, danseraient sur Christine and the Queens. La vie ne tient parfois qu’à un bas filé… »

Le miracle n’arrivera pas : cette nuit-là, Karim perd tout. Son désir de vengeance va le mener jusqu’aux ruines d’Alep, au coeur de la machine à embrigader de Daesh. Là où se cachent les monstres, mais aussi les centaines d’égarés qui ont fait le mauvais choix pour de mauvaises raisons. Là où il faudra lutter pour ne pas ressembler aux bourreaux.

Un voyage réaliste au pays mal connu de l’embrigadement et de toutes les violences.



Mon avis :

Je vous retrouve aujourd’hui avec un roman touchant, réaliste et violent. C’est un roman émouvant qui s’inspire des évènements qui se sont déroulés à Paris au mois de novembre et qui permet de comprendre la sortie du territoire de certaines personnes pour rejoindre Daesh.



La plume de l’auteur, que je ne connais pas est très intéressante. Pascal Manoukian sait mener son intrigue avec beaucoup d’informations, de psychologie et d’émotions. C’est un roman captivant, qui permet de comprendre ce phénomène qui existe aujourd’hui, à savoir le départ de jeunes vers Daesh : que ce soit leurs parcours « géographie », mais aussi leurs possibles motivations psychologiques.



On va du coup suivre le personnage de Karim qui souhaite venger sa compagne, décédée dans un attentat à un café. C’est quelque chose déjà de très touchant puisque cela ramène directement aux attentats que nous avons connus le 13 novembre 2015. Il va remontrer la piste de Daesh et rencontrer des personnages : un couple avec leur enfant qui souhaite donner un avenir qu’ils pendent meilleur à leur fils mais aussi une jeune fille, complètement perdue dans les illusions qu’offre Daesh via les réseaux sociaux.  C’est intéressant puisque ce sont les deux grands profils de personnes qui quittent le pays et ainsi, on peut essayer de mieux les comprendre car c’est important d’entendre ce point de vue. Les personnages, malgré leurs volontés de rejoindre les rangs de Deash, sont attachants, émouvants car grâce à la plume de l’auteur, le lecteur ne pourra avoir que de l’empathie pour eux.

L’intrigue est intéressante : on comprend déjà la difficulté du terrain, la facilité de passer les frontières parfois et surtout, le vrai visage du pays dans lequel il se retrouve, qui est loin des illusions vendues par les terroristes. C’est très intéressant car l’auteur nous décrit la chose, n’est pas dans le jugement.



C’est donc un livre à lire, réellement !

Il y aussi ceci

2 commentaires

  1. Merci pour votre lecture et pour votre chronique. Pascal Manoukian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous remercie pour cette lecture très intéressante ! C'est une lecture qui marque et qui fait réfléchir.
      Aurore.

      Supprimer

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !

S'ABONNER AU BLOG

* indicates required