La pyramide des besoins humains

by - 00:00:00




Auteur : Caroline Solé // Édition : Ecole des loisirs// Pages : 128p. // Prix : 6.80€ //

Genre : Jeunesse // Ma note : 19/20



Résumé
 :

L’ensemble des besoins des êtres humains peut être classé en cinq catégories. Aujourd’hui, cette théorie est le principe d’un nouveau jeu de télé-réalité : La pyramide des besoins humains. Nous sommes 15 000 candidats, et dans cinq semaines il n’en restera plus qu’un. Et moi dans tout ça ? Disons que je m’appelle Christopher Scott. Disons que j’ai dix-huit ans. Que j’habite sur un morceau de carton, dans la rue, à Londres. Enfin, peu importe mon nom, peu importe mon âge. Je suis le candidat no 12778. Je n’existe pas encore. Mais je risque fort de devenir quelqu’un, et même quelqu’un de célèbre. Et c’est bien ça le pire.



Mon avis :

C’est un roman qui ne paye pas de mine avec sa couverture mais qui pourtant, est vraiment un livre à découvrir pour son message et ce qu’il dénonce !



Tout d’abord, la plume de Caroline Solé est vraiment plaisante à lire : le roman se lit bien et vite et, elle dénonce les choses de façon simple. C’est donc un roman que les lecteurs à partir de 12 ans pourront lire et prendre conscience de la société dans laquelle ils vivent !



En effet, l’intrigue repose sur la pyramide des besoins humains de Maslow qui existe bien ; C’est donc sur ce principe qu’une sorte de télé-réalité va se créer et qu’un jeune SDF, Christopher, va prendre part et arriver, vous le devinez bien, en haut de cette dernière. C’est donc deux mondes qui vont s’opposer : celui de la rue et les autres, et cette fiction qui tient tellement en haleine les gens (dont les jeunes) qui sont très à tout pour du buzz et des clics qui sont indispensables pour passer un palier et rester dans le jeu. C’est une intrigue qui est prenante et j’ai lu ce roman en une heure. L’auteur sait faire ressentir les émotions, et jouer avec ce côté voyeur des télé-réalités mais aussi des réseaux sociaux avec lesquels les gens vivent quotidiennement.



Le personnage de Christopher est réellement touchant : il vit dans la rue et raconte son quotidien pas forcément simple mais aussi avec son petit bonheur parfois, dont ce jeu qui va vite dégénérer. C’est un personnage fort, poignant auquel on s’attache. Les personnages secondaires le sont tout autant et c’est avec une grande facilité que Christopher nous embarque dans son quotidien.



C’est un roman qui dénonce une réalité, un quotidien et qui fera prendre conscience aux lecteurs des dérives de la société dans laquelle nous sommes d’une façon dure mais aussi poétique. A découvrir !



Aurore Potter

You May Also Like

3 commentaires

  1. Je l'avais lu et j'avais bien aimé moi aussi !

    Camille

    RépondreSupprimer
  2. L'histoire de ce livre me tente bien, mais j'imagine que la fin risque d'être assez poignante !

    RépondreSupprimer
  3. L’histoire a vraiment l’air poignante et elle sort des sentiers battus. J'avoue que ce petit côté à part me tente bien.


    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !