Calendar girl

by - 00:00:00


Auteur : Audrey Carman // Édition : Hugo et Cie // Pages : 154p. // Prix : 9.95€ //

Genre : Romance, érotisme // Ma note : 14 - 10/20



Résumé
 :

JANVIER :

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme...



FEVRIER :

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.





Mon avis :

J’ai vu ces romans un peu partout sur les réseaux sociaux et, bien que je ne suis pas une grand lectrice d’érotisme, le principe d’avoir un livre à découvrir chaque mois me paraissait sympathique.



Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps et je peux déjà vous dire que le tome 1 fut une bonne découverte car les personnages sont attachants, il y a une histoire sympathique à découvrir mais rien d’originale dedans, vraiment rien ! Je dirais même plus que le roman étant assez court, l’auteur ne va pas dans les détails et l’histoire passe rapidement. Si vous aimez l’érotisme, vous serez servi mais la romance est bâclée. Néanmoins, j’ai mis un 15 sur 20 car j’ai aimé le personnage masculin qui est dans ce premier tome et qui va être, on le devine, un fil rouge entre divers tomes.

Les personnages secondaires, comme ceux principaux ne sont pas attachants, drôles oui mais pas plus.



Pour le second roman, je n’ai pas accroché, mais absolument pas. L’artiste que Mia rencontre n’est pas un personnage que j’ai aimé découvrir, je le trouve superficiel, trop dans le cliché. Mia essaye de se faire plus émouvante, attachante mais l’histoire va tellement vite que je n’ai pas accroché.

C’est dommage car le principe d’avoir un nouvel homme chaque mois est original mais l’originalité est à déploré et l’histoire reste très superficielle.



Je lirais tout de même le livre de mars pour une dernière chance mais pour moi l’engouement autour de ces romans n’est pas réellement justifié : l’auteur n’apporte pas réellement grand-chose à par un principe original mais les personnages et l’histoire sont trop superficiels.



Aurore Potter

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !