La cave

by - 00:00:00



Auteur : Natasha Preston // Édition : Hachette roman // Pages : 400p. // Prix : 18.00€ //
Genre : Contemporain, jeunesse // Ma note : 19/20


Résumé
 :
Trèfle, un homme à la folie maniaque et meurtrière, séquestre Rose, Iris et Violette, trois filles, dans sa cave. Un jour, Summer croise la route de cet homme et ne rentre pas chez elle : il l'enferme dans sa cave et la rebaptise Lilas. Mais contrairement aux autres, Lilas ne compte pas accepter son sort jusqu'à faner.


Je vous retrouve aujourd’hui avec un thriller qui est conseillé à partir de 16 ans. Ce fut une lecture jeunesse assez originale, non pas dans le sujet lui-même qui est le kidnapping de ces quatre jeunes filles, mais plutôt pout la plume de l’auteur qui n’épargne rien ! De plus, la couverture est je trouve, à l’image du roman et bien réalisée.

Pour moi, Natasha Preston a vraiment un style intéressant qui est le gros point positif de ce roman. Comme je l’ai dit plus haut, ce roman est conseillé à partir de 16 ans car l’auteur n’épargne rien : les douleurs, la violence. C’est difficile à lire mais le fait que ce soit une fiction atténue les choses mais n’enlève rien à l’empathie que l’on peut ressentir vis-à-vis des quatre jeunes prisonnières.
Le lecteur évolue dans une ambiance assez sombre et violente, parfois angoissante : soient les parfaits ingrédients pour ne plus pouvoir lâcher ce roman !
En plus de suivre Summer dans son enfermement, nous suivons son petit-ami qui la cherche désespérément ce qui renforce cette impression d’avancement.


Les personnages sont attachants, intrigants mais mon coup de cœur va pour Summer qui est une fille brave, persévérante et attachante. Iris aussi est une fille pour laquelle j’ai eu énormément d’empathie. Dans le contexte de l’horreur de l’emprisonnement par un psychopathe, c’est difficile de ne pas en éprouver pour les prisonnières, mais aussi pour la famille qui cherche désespérément.
Comme je vous le disais, ceci n’est pas un témoignage mais une fiction ce qui inclus que l’auteur à du imaginer les réactions, les sentiments éprouvés par Summer leur de son emprisonnement. Pour moi, ses réactions restent réalistes : elle oscille entre la peur, la douleur mais aussi la détermination de sortir de son enfer.



Pour moi, c’est une de mes meilleurs lectures de 2017 car certes ce roman est jeunesse, mais j’ai trouvé que cette fiction dépassait certaines limites que ce fixe parfois les auteurs de cette catégorie en cachant parfois une certaine violence.





Aurore Potter

You May Also Like

0 commentaires

Merci pour votre commentaire :)
A bientôt !